Management : Comment récompenser ses salariés ?

Encourager, soutenir et récompenser ses salariés fait partie d’un management de qualité. La récompense peut être d’ordre financier au travers d’une augmentation de salaire ou d’une prime mais pas que… Chaque manager a son style !

Encourager la tenue d’objectifs

Il faut définir des objectifs ! Chacun doit pouvoir estimer, à tout instant, les efforts qu'il lui reste à faire pour atteindre les objectifs qui lui ont été fixés. Connaître la quantité et la qualité de travail que chacun doit fournir est un élément clé de l’organisation. Idéalement, le manager et son subordonné définissent ensemble des niveaux attendus de réalisation des missions.  Les variables de quantité et de qualité sont ainsi déterminées dans une grille de référence qui permet la notation du travail du salarié. Une réunion de suivi des objectifs doit avoir lieu régulièrement pour faire le point. A cette occasion, une rétribution doit être accordée au salarié en fonction de ses performances.

Valoriser les efforts

L’effort d’un salarié doit être récompensé pour que ce dernier soit incité à le renouveler. Certains efforts du quotidien appellent des gratifications régulières. Le bon respect des consignes, l’assiduité, l’absence d’erreur dans une tenue de caisse sont autant d’exemples méritant des micro-primes. La prime collective est également un excellent moyen de motiver un groupe et d’inciter ses membres à s’entraider. A travail exceptionnel, récompense exceptionnelle : La prime doit être conséquente pour être remarquée par le salarié et doit passer la barre du demi-mois de salaire. Enfin, il ne faut pas oublier que les récompenses pécuniaires ne sont pas les seules méthodes de motivation des salariés, féliciter un salarié pour ses réussites est également très encourageant.

Augmentation de salaire au mérite entre compétences et performances

Augmenter le salarié pour le récompenser d’une tâche exceptionnelle est une erreur communément faite. En effet, si le salarié a réalisé une tâche qui sort de son cadre de travail habituel, rien ne garantit qu’il reproduira l’effort dans le futur. Une augmentation ne peut se justifier que par une prise de responsabilités nouvelles ou par un accroissement des compétences, après une formation par exemple. L’augmentation de salaire est un peu la récompense ultime. Il faut l’utiliser à bon escient car aucun retour en arrière n’est possible. Tel est le cas d’une promotion visant à galvaniser le démarrage dans le nouveau poste du salarié.