Comment faire du Made-in-France ? 🇫🇷

Le « Made in France » ou « Fabriqué en France » gagne en intérêt auprès des consommateurs de l’hexagone. Ils sont plus enclins à dépenser plus d’argent quand les produits sont issus du territoire français. 

Le marquage d’origine « Made in France »

« Fabriqué en France » est un marquage d’origine que les entreprises peuvent utiliser en apposant la mention sur leurs produits. L’indication de la provenance est obligatoire pour les produits alimentaires ou agricoles et ne l’est pas pour les autres produits. Dès lors que l’étiquetage fait mention de l’origine d’une denrée alimentaire, il faut que l’ingrédient majoritaire de la composition soit de l’origine indiquée. Pour les produits non-alimentaires, le produit prend l’origine du pays où il a subi la dernière transformation substantielle, définie par une transformation ou ouvraison spécifique ; un changement de la position tarifaire du produit ou un critère de valeur ajoutée. Concrètement, un produit non-alimentaire « Made in France » n’est pas forcément fabriqué complètement en France.

L’intérêt du « Made in France »

Les idées changent, les habitudes de consommation aussi. L’intérêt des Français grandit pour les produits nationaux. Près de trois-quarts des Français se disent prêts à payer plus cher pour acheter français. D’ailleurs, plusieurs sondages aboutissent à la conclusion que l’immense majorité des Français considère qu’acheter un produit « Made in France » est un moyen de soutenir les entreprises nationales et que c’est la garantie d’obtenir un produit fabriqué selon des normes sociales respectueuses des salariés. Pour les entreprises, l’intérêt d’afficher l’origine est grand. Il représente un outil de communication puissant permettant de dynamiser les ventes et de maintenir les marges.

L'origine non préférentielle 

Tout produit a une origine non préférentielle car elle est l'origine de droit commun d'une marchandise. Elle sert à appliquer un taux de douane, d’éventuelles mesures de politique commerciale et s’applique si une entreprise souhaite apposer un marquage d'origine sur ses produits. Concrètement, soit le produit est complétement fabriqué dans un seul pays, soit plusieurs pays interviennent dans sa fabrication. Dans le premier cas, l’origine est facilement déterminable. Dans le second cas, il faut identifier le pays ou territoire dans lequel a été réalisée la dernière transformation substantielle. Toutefois, il existe un certain nombre d’exceptions. Pour être sûr de pouvoir apposer une mention « fabriqué en France », renseignez-vous auprès de la Direction générale des douanes et droits indirects.